Laver ses cheveux en douceur

reetha

Si l’on veut éviter les shampoings chimiques et souvent trop agressifs du commerce ou des salons de coiffure, il faut alors se tourner vers les poudres indiennes. J’ai déjà présenté plusieurs poudres de soin pour les cheveux dans un précédent article. Deux d’entre elles peuvent être utilisées comme un shampoing naturel et non agressif. J’ai nommé la poudre de reetha et le rhassoul. On peut les trouver sur la boutique en ligne Henné et soins d’ailleurs.

J’avais entendu parler de ces deux poudres pouvant remplacer l’habituel shampoing en flacon depuis un petit moment. Au début j’étais franchement sceptique, comment un truc qui ne mousse pas peut-il laver ?  La sempiternelle question des gens pour qui mousser veut dire propre je suppose. Mais bon, je me suis tout de même lancée dans l’expérimentation du shampoing en poudre.

La poudre de reetha

Pour une première fois, je voulais faire simple sans rien ajouter d’autre à la préparation. J’ai donc utilisé 15 g de poudre, pour des cheveux court, et de l’eau jusqu’à obtention d’une pâte un peu liquide. La poudre de reetha a une couleur rouge foncée et une odeur amère qui n’est pas désagréable. J’ai réparti la préparation sur cheveux mouillés en procédant par massage du cuir chevelu. La poudre est sensée mousser légèrement, mais ça n’a jamais réussi, je ne dois pas mis prendre correctement. Je l’ai laissée reposer environ 5 minutes. Rinçage à l’eau claire tiède et séchage à l’air libre. Le résultat est bluffant, les cheveux sont propres, doux et volumineux, enfin c’est ce que j’ai pu constater sur les miens.

La poudre de reetha est irritante donc attention aux yeux.

 Le rhassoul

Cette poudre a un effet buvard, une fois posée sur les cheveux elle en absorbe le sébum. Méthode on ne peut plus douce qui n’irrite vraiment pas le cuir chevelu. J’ai utilisé 20 g de rhassoul, complété par de l’eau. La pâte a reposé environ 20 minutes sur ma tête, puis rinçage à l’eau claire et séchage à l’air libre. Encore une fois le résultat est au rendez-vous, cheveux propres et gainés.

Je n’ai pas utilisé d’après-shampoing, mais après ce masque mes cheveux étaient peut-être un peu rêches.

Voilà donc pour ma petite expérience du shampoing aux poudres. J’agrémente parfois les préparations avec quelques gouttes d’huiles essentielles ou d’autres poudres comme le neem, le kapoor kachli ou le kashur sugandhi.

poudre-rhassoul

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s