L’éponge konjac, naturelle et douce

eponge-konjac

Il y a de cela un mois, une nouvelle bizarrerie est apparue sur les blogs prônant les produits naturels, l’éponge konjac. C’est tout nouveau, ça vient de Corée (d’autres disent du Japon) et c’est gé-nial. Apparemment, elle est utilisée depuis environ 1500 ans dans ces contrées éloignées. Evidemment, les occidentaux ont toujours les trucs cool en dernier. « L’éponge konjac est composée de fibres végétales, issues de l’Amorphophallus konjac, une plante vivace originaire d’Asie connue sous le nom de Konnyaku » Source : Bazar bio.Très intéressée par ses propriétés pour la peau, je l’ais donc commandée sur le site Ayanature au prix de 8,99 €.

J’ai choisis l’éponge konjac à l’argile verte pour les peaux mixtes à grasses. Visuellement, elle ressemble à un petit galet avec une ficelle à l’intérieur, pour l’accrocher dans la salle de bain. Au toucher, l’éponge est dure et fait penser à du polystyrène. Une fois mouillée, elle réagit comme une éponge normale. Je ne sais pas pourquoi, mais son odeur me fait penser à celle des chips aux crevettes. On peut utiliser cette éponge seule ou en association avec un produit nettoyant pour le visage. J’ai tout d’abord testé sans rien dessus, juste pour voir quel effet cela donnerait. La sensation de l’éponge humide sur le visage est très agréable, c’est doux et moelleux. J’aurai pu passer des heures à me masser le visage, car je pense que l’on peut parler de massage même si le but est de nettoyer. Une fois séchée, ma peau était douce et propre, elle accusait juste une légère sécheresse, mais rien de comparable si j’avais utilisé un quelconque produit nettoyant. L’éponge n’agresse pas la peau, ne l’irrite pas. Il ne faut pas frotter, juste procéder par mouvement circulaire sur l’ensemble du visage.

Concernant l’entretien de l’éponge konjac, certains préconisent de la désinfecter car, malgré tout, elle reste propice au développement des bactéries. D’autres conseillent de la plonger dans de l’eau bouillante pour bien la débarrasser de toutes impuretés. Personnellement, j’opterai pour la deuxième solution, je ne me vois pas mettre du désinfectant sur l’éponge pour la réutiliser ensuite, même bien rincée.

L’éponge konjac se décline en plusieurs couleurs, une pour chaque type de peau concerné. Elle existe même en grand format pour le corps.       

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s