1 an au naturel : le bilan

1 an naturel

Le 14 janvier 2013 je passais définitivement du côté de la lumière en n’utilisant plus que des produits naturels et bio pour soigner et entretenir mes cheveux. 1 an donc que j’ai arrêté de hanter les rayons cosmétiques des grandes surfaces, dont je m’étais tatouée le plan sur le bras gauche, 1 an que j’ai arrêté de choisir mes produits selon la beauté du packaging et l’odeur sublimement chimique, « Le vert à pois bleu je l’ai pas encore testé, mais il y a aussi le rose avec les pétales de fleurs trop kawaaaï !! Et celui-là sent les fruits, obligé c’est bon pour mes cheveux une odeur aussi naturelle ! ». Que dire de plus ? J’étais jeune, naïve et je croyais (presque) à la publicité qui vantait ces produits miraculeux aux extraits naturels, rien que ça. Mais bon, comme dans tous les happy end, j’ai enfin ouvert les yeux sur l’arnaque à la sauce grande marque de beauté (empoisonnée), je suis retournée à l’école des vrais bons cosmétiques et me revoilà 1 an après, plus forte, plus motivée et plus inspirée que jamais afin d’offrir à mes cheveux le bonheur qu’ils méritent et que je leur avait jusqu’alors refusé. C’est beau la rédemption.

J’ai commencé mon chemin de croix vers le naturel en me renseignant beaucoup en amont sur les vrais bons produits et en apprenant à me méfier de ceux qui se limitaient à du simple greenwashing. Parce que oui, on essayera toujours de nous faire passer des choux de Bruxelles pour du chocolat. Comme toute bonne débutante qui se respecte, je me suis donc tournée vers le site Aroma-Zone, une mine d’or pour tout ce qui est matière première lorsqu’on veut se lancer dans la fabrication de ses propres cosmétiques. Mon premier shampoing naturel était une simple base lavante mélangée à quelques gouttes d’huile essentielle, celle de bois de rose qui sent divinement bon d’ailleurs. Au début c’est le tâtonnement, on ne sait pas vraiment de quoi nos cheveux ont besoin car on a jamais appris à les écouter. Autrement dit, on se joue un remake de La fille qui parlait à ses cheveux.

En passant au naturel, j’ai commencé par découvrir les nombreux masques capillaires réalisables à partir d’ingrédients présents dans la cuisine. Je n’ai jamais acheté de masque du commerce, mais là pour le coup je me suis dit que ça pouvait être marrant de faire sa petite popote. Yaourt, miel, crème de coco, citron, œuf, huile j’ai testé tout ce qui me passait sous la main. Les résultats étaient toujours impressionnants et, même si c’était contraignant de laisser un masque poser toute une nuit, coulures et bavures m’ont presque découragés et certains t-shirt ont dû me maudire, j’ai commencé à aimer me chouchouter ainsi la chevelure. Enfin des cheveux doux, brillants et souples, agréable à regarder, à toucher et coiffer. Le brossage avait quasiment disparu de ma routine, une pince dans les cheveux et c’était fini, je n’y faisais même plus attention, les coupant seulement lorsqu’il y avait trop de fourches à mon goût. Avec le naturel, j’ai appris à laisser de nouveau mes cheveux détachés parce qu’ils avaient meilleure mine.

Quelques mois plus tard, j’ai tenté l’expérience avec les poudres indiennes grâce au site Hennés et soins d’ailleurs. J’en parle ici. Les débuts étaient assez incertains surtout avec la préparation des masques, trop d’eau ou pas assez, poudre qui faisait des grumeaux ou que je rinçais mal donc grattage du cuir chevelu. Hormis ces détails, les poudres sont de bonnes qualités et leur odeur rappelle celle des épices. Malgré tout, je ne pense pas en racheter car le rinçage des masques est assez fastidieux et je n’ai pas vu plus de résultats qu’avec un masque au yaourt par exemple, mais ce fut une bonne expérience.

Le passage au naturel excluait dorénavant les colorations chez le coiffeur, donc direction le henné. J’en parle aussi ici ou là. Je n’ai pas grand chose à ajouter, j’adore le henné et la couleur qu’il donne à mes cheveux depuis que les couches se superposent bien, je dois être entre 15 et 20 applications. Mon objectif est de me rapprocher d’un rouge grenat, mais vu que ma couleur de base est plutôt foncée ce n’est pas évident.

Au delà de mes cheveux, c’est également ma peau qui a fait sa transition vers le naturel au milieu de l’année 2013.

Au mois d’août de l’année dernière j’ai découvert le site Monde Bio et sur quelle autre mine d’or de cosmétiques je ne venais pas de tomber ! Une multitude de marque connues me tendait les bras, Melvita, Logona, Cosmo Naturel, Lavera et j’en passe. Énormément de choix et à tous les prix. On peut vite se sentir euphorique et commander tout et n’importe quoi. Heureusement pour ma carte bleue, je me suis limitée à deux produits pour le visage, ma peau aurait droit elle aussi à une routine plus naturelle. Ils sont ici et.

Et puis bien sûr il y a eu Ayanature. J’en ai déjà parlé mainte et mainte fois, donc je dirai simplement que c’est ce site qui m’a permis de débuter dans le maquillage bio. J’ai également découvert par son biais la fameuse éponge konjac, j’en suis à ma deuxième, et la marque Pulpe de Vie. De très bons produits que j’ai eu plaisir à utiliser. Détails ici et.

Le bilan que je tire de cette première année au naturel est assez positif. J’ai découvert de nouvelles manières de m’occuper de mes cheveux et de ma peau sans les torturer et ils me le rendent plutôt bien. J’ai abandonné définitivement les cosmétiques de grandes surfaces pour ceux proposés sur de bons sites internet et c’est quand même vachement plus cool. J’ai découvert également des marques intéressantes et au grand potentiel comme Desert Essence, Avril, Les Tendances d’Emma et bien d’autres. Je suis vraiment très contente d’être passée au naturel, surtout d’un point de vue éthique, et j’espère que cette année 2014 sera aussi riche et passionnante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s