Maudit Karma

 

Maudit Karma

 

J’aime beaucoup me rendre dans les magasins qui proposent des produits d’occasions. Surtout ceux qui revendent des livres. On y trouve toujours des choses intéressantes, oubliées depuis des années, perdues de vue, ou tout simplement qui ont déçu. C’est donc en farfouillant dans une librairie Oxfam que je suis tombée sur Maudit Karma de David Safier. La couverture m’a de suite attirée avec le gros toutou et le chat sur sa tête. Le résumé y est aussi pour quelque chose, une histoire de réincarnation semble être au menu de ce bouquin. L’auteur est un scénariste allemand et ce premier roman fut un succès immédiat, le titre original étant Mieses Karma. Ce livre a été publié aux Editions Pocket en 2010, il fait 342 pages et m’a couté 1€.

Un petit mot sur l’enseigne Oxfam, librairie bouquinerie solidaire, on peut y faire don de livres, CD et DVD en bon état. La recette des ventes est utilisée pour financer des projets afin de lutter contre les injustices dans le monde.

Maudit Karma dépeint l’aventure extraordinaire que va vivre Kim Lange, animatrice de talk-show au sommet de sa carrière. Kim ne vit que pour son boulot, négligeant sa famille au point de voir son mariage battre de l’aile. Elle commettra d’ailleurs l’irréparable en se jetant dans les bras de son concurrent, Daniel Kohn, au Prix du meilleur animateur de la Télévision allemande. Peu après, Kim décède écrasée par une météorite. Comble de chance ou malchance, la jeune femme se réincarne dans le corps d’une fourmi sous les yeux bienveillants de Bouddha qui lui conseille de mieux réussir cette nouvelle vie. C’est le début d’un long chemin pour Kim, se voyant obligée d’amasser du bon karma, afin de remonter l’échelle des réincarnations. Ce n’est pas tout, car durant son absence, son mari s’est remit en couple avec leur ancienne meilleure amie qui entend bien prendre la place désormais vacante de mère et d’épouse au sein de la famille. Kim, sous diverses formes animale, va faire de nombreuse rencontre, dont un certain Casanova, et se lier d’amitié avec des êtres attachants qui l’aideront à changer son destin.

Ce roman est vraiment sympa à lire, très simple et sans prise de tête, il fait l’effet d’une bonne balade. Le personnage de Casanova est celui qui m’a le plus plu, sa personnalité et sa diction très théâtrale le rendent vraiment exceptionnel. Kim, la principale protagoniste n’est pas en reste, il est intéressant de pouvoir constater son évolution tout au long du récit et de se demander comment va finir cette histoire. Evidemment, les moments les plus drôles se situent lors des réincarnations, où la jeune femme doit s’habituer à son nouveau corps, mais aussi lors de ses opérations commando dont le but est d’évincer sa rivale.
Ce livre était un bon divertissement et je ne me suis pas ennuyée durant une seule page. Le style d’écriture de David Safier est très agréable et l’histoire n’accuse aucune longueur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s