La coloration cheveux Beliflor

image

Le henné pour colorer ses cheveux naturellement c’est bien, mais lorsqu’on est pas chez soi ce n’est pas évident. Dur dur de se trimbaler avec poudres colorantes et ustensiles divers, sans compter la joie de devoir se montrer devant tous avec la fameuse tête de capote. N’étant pas encore du genre sans peur et sans reproche, par facilité et surtout pour faciliter l’opération, je suis allée me chercher une coloration toute prête en magasin bio. Au départ, mon but était de trouver la marque Logona, bien sûr absente du rayon j’ai dû me rabattre sur le seul produit présent, à savoir les colorations Beliflor.

Beliflor est une marque que je ne connaissais absolument pas. J’avais ouïe dire par-ci par-là que c’était pas vraiment tip top au niveau des compositions. Mais bon, comme c’est vendu en magasin bio je me suis laissée croire que ça pouvait pas être si terrible que ça et puis je voulais vraiment tester la chose. Evidemment, je ne sais plus ce que j’ai fais du ticket de caisse, mais le prix devait tourner aux alentours de 12€ et des poussières. Un peu chéro quand même la coloration sensée être naturelle. Bref, une fois de retour je déballe l’objet de ma convoitise, en teinte cerise s’il vous plait, pas peu fière d’avoir acheté ma première coloration maison et là cric crac boum, maous déception. Déjà il manque un produit dans la boîte, une fiole de 4ml d’huiles nutritives. La chaleur extrême de la journée m’ayant ratatiné le cerveau et coupée l’envie de ressortir, je me dis tant pis c’est pas le principal. A l’intérieur donc, on trouve un flacon applicateur rempli à la moitié par une solution blanche dont j’ai oublié le nom, un tube de 41 ml contenant la précieuse couleur, un sachet de bain équilibrant doux et un autre de soin capillaire. La notice forcément et deux gants en plastique transparent.

image

Un mot sur la composition, je ne vais pas m’étendre dessus, la photo ci-dessous parle d’elle-même. Je me demande vraiment comme un tel produit peut-être vendu en magasin bio et surtout comment j’ai pu m’étaler ça en toute conscience sur la tête. Quand l’appel du test est plus fort que tout.

image

Place à l’action maintenant. Préparation physique, enroulage de vieille serviette autour des épaules, préparation mentale, au mon dieu je vais vraiment faire ce que je crois que je vais faire ? J’enfile les gants, je mélange la couleur, qui possède d’ailleurs une teinte marron caramel, dans le tube applicateur, je secoue bien jusqu’à obtenir un mélange « homogène » et je me dirige solennellement vers la salle de bain. Je commence l’application raie par raie comme préconisé dans la notice, la préparation n’a pas d’odeur particulière, l’ammoniaque étant absent de la composition, nos narines peuvent souffler. Je mets environ 5 minutes pour étaler quasiment tout le contenu du flacon sur mes cheveux courts, la notice précisant que dans ce cas deux applications espacées peuvent être réalisées. Vu la composition du produit, j’ai préféré tout utiliser en une fois plutôt que de jeter la moitié. Heureusement que la vieille serviette était là pour me protéger car j’ai réussi à en éclabousser partout, oreilles, front et cou on été touchés, même mon nez en a prit un coup.

La demi heure de pose nécessaire s’est révélée être excitante mais aussi stressante. A quoi vais-je ressembler sachant que la couleur indiquée est cerise et celle sur la serviette est mauve ? Oui mauve, violet foncé, mais pas rouge cerise. Bah, on verra bien, j’aime le mauve aussi ça pourrait être cool. Point positif de cette coloration, pas de démangeaison ni de brulure du cuir chevelu pendant la pose. Au rinçage c’est le soulagement, l’eau est rouge foncée. Après c’est lavage avec le bain équilibrant doux, une sorte de shampoing à la texture gel et bleu turquoise. Je réalise cette partie de l’opération à la va vite, je frotte je frotte, le truc mousse énormément et sent bon le chimique, c’est qu’on perd vite l’habitude de ce genre de produit avec nos shampoings naturels. Je rince encore une fois, la mousse est toute rouge. Ensuite le masque restructurant à l’extrait de bambou, on ne demande qu’à y croire, se présente sous la forme d’une crème blanche. J’étale, je masse un peu mon cuir chevelu et je rince une dernière fois.

image

Les résultats après séchage, mes cheveux étaient doux, brillants, mais rien d’étonnant à cela au vue de la présence de silicones et compagnie dans la composition. L’odeur m’a vite tapé à la tête, on aurait dit du plastique ou du caoutchouc. La couleur par contre est assez jolie, plus cuivrée flamboyante que rouge cerise, elle me plait néanmoins. A voir dans le temps si elle dégorge beaucoup ou pas. Je ne rachèterai certainement pas ce type de coloration, la composition fait vraiment peur et je la trouve assez cher. Au delà de cet aspect, je me suis quand même bien amusée durant ce premier test de la coloration crème et je serai ravie de retenter l’expérience, mais avec un produit vraiment naturel cette fois.

Publicités

2 réflexions sur “La coloration cheveux Beliflor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s