Le SouffleVent 2. Côtes Pirates – Monts Andémiens

Titre : Le SouffleVent 2.   Soufflevent 2

Côtés Pirates – Monts Andémiens

Dessinateur : Xavier Collette

Scénariste : Andoryss

Pages : 48

Éditeur : Delcourt

Parution : janvier 2015

Prix : 14,50€

                                                                                                                                                                                                                                                            

Le voilà enfin ! Après un an d’attente, le deuxième tome du très mystérieux SouffleVent est sorti en librairie ce 7 janvier dernier. Album tout feu tout flamme avec une couverture on ne peut plus orange, qui tranche radicalement avec le doux bleu ciel du précédent tome, et son imposant bateau pirate toute voile dehors. Voilà une couverture qui en jette.

~ Résumé ~

Coline et Sacha sont parvenus à déposer le brevet de SouffleVent à Alexandrie avant que la flotte de Firenza ne mette la main dessus. Mais la précieuse invention est-elle à l’abri pour autant ? Tandis que la guerre fait rage entre les Etats Andémiens et l’Union Atlante, et que Typhon met au service des pirates ses compétences de tacticien, Firenza s’intéresse plus que jamais à la ville de toutes les sciences et aux brevets qu’elle renferme. Pour récupérer son chat et les SouffleVent, Coline aura besoin de toute l’aide possible, mais devra aussi prendre garde à ne passe tromper d’allié…

Pour relire ma chronique sur le premier tome du SouffleVent, afin de connaître un peu le pourquoi du comment de la chose, ce sera ici.
Nous retrouvons donc Coline, intrépide jeune fille de seize ans détentrice du Soufflevent, création de son défunt père, accompagnée de Sacha, jeune homme de 19 ans au service de l’aéropostale, et Typhon, chimère parlante possédant la forme d’un chat ailé. Après leur périlleuse aventure pour déposer le brevet du Soufflevent à Alexandrie, les trois compères se retrouvent embarqués bon gré mal gré chez les pirates, commandés par le très charismatique capitaine Flint. Typhon semble avoir fait ami ami avec ce dernier, à l’inverse Coline ronge son frein en attendant de pouvoir quitter cette bande d’ivrognes. Sacha quant à lui s’est rapidement fait une petite place au sein de cette communauté. Un élément va vite perturber le fragile équilibre instauré entre les héros et leurs colocataires, relançant l’aventure du Soufflevent.

Ce que l’on appréhende souvent avec un deuxième tome, c’est s’il sera aussi bon que le premier. Au niveau de la qualité graphique, de la narration, du rythme de l’histoire. Ici fort heureusement tout cela est au rendez-vous. Les planches sont toujours aussi réussies et constituent un vrai régal pour les yeux. La colorisation est toujours impeccablement réalisée, les couleurs se fondent et se mélangent dans une douce harmonie et aucun détails n’est laissé au hasard. Extase quand tu nous tient.

Le caractère des personnages est un peu plus développé dans ce deuxième tome. On découvre une Coline au sang chaud, se mettant facilement en colère pour des broutilles, ce qui conduit à de fréquentes disputes avec ce pauvre Sacha. Typhon n’est pas très présent dans l’histoire, à part vers la fin de l’album, il semble encore plus mystérieux que d’habitude. Un nouveau personnage assez sympathique est introduit, Nellie, jeune fille au look un peu garçon manqué avec sa coupe de cheveux version super saiyan. Également, une certaine Sofia Martinez, qui n’a de fille que son prénom, et qui semble ne s’intéresser qu’à Coline et au Soufflevent. Son implication dans l’histoire reste pour l’instant très floue.

J’ai bien aimé ce deuxième tome du SouffleVent, même si à la base je ne suis pas fan des pirates. Il y a pourtant deux petits détails qui m’ont un peu dérangé. Le premier est que j’ai l’impression que les auteurs ont voulu dire beaucoup de choses en peu de page et cela se ressent dans le découpage des planches. Il y a environ une douzaines de cases par page sur quasiment tout l’album. Je regrette les planches plus aérées du premier tome où nos yeux avaient le temps de contempler de magnifiques paysages. Ici c’est un peu de la lecture à la chaîne et les dessins s’en trouvent pénalisés.

Le deuxième détails, qui est assurément ultra personnel, concerne la coupe de cheveux de Coline. Je l’avais adoré dans le premier tome, elle était tout simplement parfaite. Hors ici, dans presque toutes les cases, Coline est limite devenue une punk ! Je comprends que cela lui donne un certain style, qu’il y a peut-être une volonté de faire un peu manga ou que sais-je, mais le naturel c’est bien aussi non ? On dirait qu’elle a en permanence un gros ventilateur dans son dos ou qu’elle fait de la pub pour Vivelle Dop.

Le SouffleVent 2 reste malgré tout une suite très prometteuse et ambitieuse que j’ai pris plaisir à lire. Aucune révélation grandiose n’est faite, à propos de Coline ou du Soufflevent, mais des machinations se révèlent, des plans d’actions sont mis en place. La suite des aventures de nos héros promet d’être encore plus palpitante.

 

Publicités

2 réflexions sur “Le SouffleVent 2. Côtes Pirates – Monts Andémiens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s