Les serviettes hygiéniques lavables

Serviettes lavables

Depuis plus de dix ans maintenant j’utilisais, jusqu’à il y a encore quelques mois, des serviettes hygiéniques jetables ordinaires, comme des milliers d’autres femmes pendant la fameuse période rouge. Tout baignait, si je puis me permettre, jusqu’à ce que je me chope the mycose. Celles qui savent compatiront, celles qui ignorent bien heureuses êtes vous. Je vous laisse deviner la cause de cette infection ultra pénible. Après dix années de bons et loyaux services, trahie du jour au lendemain par mes chères serviettes de supermarché.

Évidemment, changer trois fois de marque n’y a rien fait et il a fallut se tourner vers une alternative venue du passé, j’ai nommé la serviette hygiénique lavable. Tester de nouvelles choses ne me rebute aucunement, au contraire j’adore essayer différentes méthodes. Me voilà donc à me renseigner sur les serviettes lavables, les matières, les inconvénients et atouts et surtout le prix. Qu’on se le dise, un paquet de serviettes normales coûte aux alentours d’un euro, une serviette lavable peut coûter jusqu’à 10 euros selon les marques. Petit budget oblige je me suis tournée vers le site Monde Bio qui proposait plusieurs modèles de la marque Lulu Nature.

Tour d’horizon des avantages.

∼ Côté économie ∼

Certes, cela a un coût sur le moment, mais on est largement gagnant sur le long terme. Lorsqu’il faut repayer tous les mois plusieurs paquets de serviettes, les lavables sont ré-utilisables pendant plusieurs années.

∼ Côté écologie ∼

Là c’est le gros point fort des lavables, plus rien à jeter donc zéro déchets polluants et non recyclables.

∼ Côté confort ∼

Les lavables sont plutôt discrètes et surtout n’occasionnent aucune mauvaise odeur. Contrairement aux jetables qui, pardonnez moi l’expression, peuvent nous faire sentir le poisson pas frais.

∼ Côté santé ∼

Les lavables ne contiennent aucun produit chimique. Les jetables en sont bourrées ne nous voilons pas la face, ce qui résulte d’infections douloureuses et pénibles. Attention, je ne dis pas que toutes les serviettes jetables sont la cause de toutes les infections, mais parfois il est bon de regarder de ce côté lorsque ça nous arrive.

Tour d’horizon des inconvénients.

∼ Côté pratique ∼

Une serviette lavable par définition ne se jette pas à la poubelle. Lorsqu’on travaille et que renter chez soi est impossible, il faut bien la planquer quelque part. Personnellement, un sachet bien fermé et la poche arrière de mon sac me suffisent. Comme il n’y a pas d’odeur, normalement il n’y a pas de soucis.

La question cruciale avec ce genre de protection c’est comment les laver ? Chacune a je suppose sa petite méthode, pour ma part j’ai opté pour un pré-lavage à l’eau FROIDE, très important, car l’eau chaude ne va que renforcer l’incrustation des taches. Puis lavage normal avec de la lessive. Cette méthode n’est pas miraculeuse et il va s’en dire que certaines marques ne partent plus avec le temps, mais cela reste une question de pigmentation du tissu et non de saleté.

Je suis plus que satisfaite de mes serviettes lavables et ne compte pas retourner aux jetables. Leur efficacité m’a convaincue, pas de fuites, pas d’odeur et bien sur le côté écologique et économique. Même ma sympathique gynéco a reconnu les avantages de la serviette lavable. Si vous n’êtes pas convaincue après ça, vous pouvez toujours vous tourner vers d’autres méthodes tout aussi satisfaisantes comme la coupe menstruelle ou le flux instinctif libre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s