Rat Queens 1. Donjons et dragons

Scénariste : J. Wiebe Kurtis Rats Queens 1

Dessinateur : Roc Upchurch

Éditeur : Urban Comics

Collection : Urban Indies

Pages : 144

Parution : avril 2016

Prix : 15 €

Des bonbons ou un sort ? Un sort bien sûr ! En ce moment, je tente de petites incursions dans l’univers du comic book et le hasard m’a fait tomber il y a quelques mois sur une chronique de blog portant sur Rat Queens. Le style un peu pin up d’un des personnages, ajouté à l’atmosphère trolls, elfes et magie a achevé de me convaincre de tester le titre.

∼ Résumé ∼

Hannah, Violet, Dee et Betty, aussi connues sous le nom de Rat Queens, n’ont pas pour réputation de faire dans la finesse. Elles n’ont pas leur langue dans leur poche, leurs armes de guerre non plus d’ailleurs. Elles font parties des cinq groupes de mercenaires chargés de protéger la petite ville de Palissade. Lourde responsabilité pour ces quatre jeunes effrontées, surtout lorsque les aventurières s’avèrent aussi ingérables et destructrices que les adversaires qu’elles combattent… Faudrait-il y voir l’origine de la horde d’assassins lancée à leur poursuite ?

Mon dieu que cet album est jouissif. Parce qu’il y a de la magie, des créatures fantastiques, de la baston et surtout des filles badass. C’est un titre comme on aime en lire quelques fois, lorsqu’on se sent l’âme d’un rebelle en puissance du genre fuck the world je vais tout défoncer / je vais tous vous fumer / j’ai pas envie de ranger mon appart, au choix. Du coup, on peut facilement se projeter sur ces quatre nanas qui dépotent et zigouillent du méchant à tour de bras.

Hannah c’est la magicienne pin up, toujours vêtue de rose, elle fait un peu office de leader de la bande. Elle jure comme un troll du dimanche et adore être sur le devant de la scène. Violet c’est la naine rebelle, résolument moderniste avec les traditions de son peuple, elle semble en quête de sa place dans ce monde et, accessoirement, adore se jeter dans la bataille. Dee c’est la magicienne noire, ancienne adepte d’un culte voué à un dieu obscur. Réservée et solitaire en dehors de son groupe, elle semble aussi plus réfléchie et sérieuse, elle fait souvent office de guérisseuse. Et enfin Betty, la petite lutine au grand cœur, adepte de bonbons, drogues et boissons qui décapent le foie.

Entre soirées de beuveries, trucidages de vilains et flirts en tout genre, les Rat Queens jouissent d’une réputation pas très reluisante, ce qui n’est pas pour leur déplaire. Bien au contraire, elles aiment se faire remarquer, ce qui leur causera d’ailleurs quelques ennuis. Pourchassées par des assassins, un troll, puis une armée de trolls, les quatre amies n’ont guère le temps de faire une pause manucure. Peut-être juste le temps de passer au pressing récupérer des vêtements propres et entiers. Rassurez-vous, il n’y a que deux ou trois passages un peu sales, les planches restent quand même assez softs niveau hémoglobine, tripes et boyaux.

Ce premier tome de Rat Queens est très bien scénarisé, drôle, mordant et déluré à souhait, tout ce que l’on recherche pour passer un bon moment de lecture. Le récit ne se prend pas vraiment au sérieux, presque chaque page a son petit gag, sa réplique qui fait mouche ou sa scène explosive. Le trait de crayon et la colorisation servent à merveille des personnages haut en couleur et au caractère bien trempé. On aurait presque envie de faire partie de la joyeuse bande des Rat Queens et de foncer dans le tas en poussant un cri de guerre à réveiller les zombies.

Au delà de la bastonnade jouissive, Rat Queens c’est avant tout une histoire d’amitié entre quatre jeunes femmes au caractère bien trempé, portant haut les couleurs d’une féminité libérée et assumée. Pas question ici de demoiselles en détresse, les filles sont dans la mouise, recherchée ou pas, et se débrouillent comme des chefs. Avec l’aide des hommes, disons, de façon anecdotique. Rassurez-vous, malgré tout ce girl power le mâle n’est pas (trop) laissé pour compte…ahem.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s