T-Végi

Auteur : Smriti Prasadam-Halls  t-vegi

Illustratrice : Katherina Manolessou

Éditeur : Gallimard jeunesse

Pages : 32

Parution : janvier 2016

Prix : 14 €

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Réaliser un album jeunesse sur un tyrannosaure végétarien, il fallait oser quand même. Évidemment, on ne peut faire l’impasse sur T-Végi parce qu’il est remarquable et sort du lot dans le paysage classique des albums pour enfants. Bien loin d’établir un constat moralisateur la viande c’est mal, le végétale c’est bien, T-Végi se targue d’être totalement neutre.

∼ Résumé ∼

Alex le T-Rex pousse de terribles grondements. Et quand il montre les dents… c’est terrifiant! Pourtant, ses amis se moquent de lui. Car au lieu d’engloutir des montagnes de steaks, Alex se régale de gâteaux à la carotte et de pastèque!

T-Végi c’est l’histoire d’Alex le tyrannosaure qui ne mange que des fruits et légumes, plus quelques gâteaux réalisés dans son four préhistorique, ça rigole plus dans la cuisine de bon appétit bien sûr ! Pendant que ses copains dégustent leurs voisins de buissons en se moquant de ses repas raffinés et trop verdoyants à leur goût, Alex se complet dans ses repas champêtres et délicats.

Évidemment, cela dérange. Un carnivore doit avoir son quotas de viande fraîche pour être fort et rapide à la course. Mais, déjouant tous les pronostics, le petit tyrannosaure se révèle être aussi rapide que ses copains mangeurs de viande. Loin de satisfaire leur vision du végétarisme, les camarades d’Alex continuent de se moquer de son régime alimentaire. Ce dernier fini par prendre ses clics et ses clacs, voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs.

Je vous passe vite fait les détails, Alex sauve ses potes d’un rocher en jouant les Superman et en prouvant donc qu’il en a sous sa peau de dino, et tous le monde repart joyeusement dans sa forêt avec une tolérance + 1000. Cet album est pareil à une brise fraîche qui souffle sur une atmosphère lourde de pollution. Simple, original, facile à comprendre pour les plus jeunes et à expliquer pour les parents. Le végétarisme est mis en valeur sans se placer au dessus du régime carné, juste en tant qu’alternative possible. Le but est bien ici de montrer que ne pas manger de viande ne fait pas de nous des êtres à part ou différents.

T-Végi est une chouette introduction au végétarisme pour les plus petits, servi par des dessins enfantins au design simple et coloré. Personnellement, cela m’a fait très plaisir de croiser cet album au détour d’un rayon, preuve que la littérature pour enfant évolue aussi avec notre société.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s